City of Villains : Ennemis "Shivans"

La présentation officielle de City of Villains continue avec cette fois une présentation des ennemis. Dans cet article vous en apprendrez un peu plus sur les mystérieux ennemis "Shivans". Attention, cet article est juste un relais de celui publié sur le site officiel de City of Villains.

Dans Baie Sanglante, il est un type de créatures que vous ne manquerez pas de rencontrer. Sous le nom de Shivans, ces créatures protoplasmiques vous donneront des cauchemars !

A mesure que leur monde s’écroule autour d’eux, les scientifiques désespérés lancèrent des milliers de sondes dans l’espace avertissant qu’une entité massive était sur le point de dévorer leur monde. Les Arcosians savaient que ce fléau finirait par atteindre d’autres système solaires et espéraient que la petite planète bleue appelée la Terre pourrait éviter le même destin catastrophique.

Des centaines d’années plus tard, l’australien Kurrin Wirake se mit en route pour son pèlerinage traditionnel tracé par la mélodie de ses ancêtres, un chemin de rêve reliant la terre de son peuple aborigène aux aventures mythiques qui se produirent à des endroits spécifiques lors de l’ancien temps du rêve. D’après son peuple, la Terre garde un souvenir de ses propres origines. Cette mémoire se répercute à travers le monde moderne et se manifeste souvent sous la forme de guruwari, ou une « graine de vie. » Ce fut lors de sa recherche de cet écho vibratoire de la création de la Terre que Kurrin trouva à la place un avertissement de son éventuelle destruction. Dans l’ombre d’un roc célèbre, Ularu, Kurrin découvrit une des sondes qui furent envoyées 800 ans plus tôt par les Arcosians condamnés.

La sonde aurait pu rester dans le village reculé de Kurrin à jamais un si un avion AWACS australien ne l’avait pas survolée. Effectuant un simple vol de test, l’équipement de surveillance de l’avion nota un signal étrange émanant du village de Kurrin. Les militaires australiens enquêtèrent et arrachèrent les sondes des mains des villageois en colère, et appelèrent ensuite leurs alliés de la NASA afin de les aider à décoder le signal alien.

Le cryptologiste en chef, une indienne du nom de Seetha Neremanu, déchiffra le code en quelques heures. Le Dr. Neremanu alerta immédiatement le Conseil de Sécurité des Nations Unies qu’un gigantesque dévoreur planétaire se déplaçait dans notre direction. Le nom de la chose était imprononçable en langue humaine, donc le Dr. Neremanu la nomma Shiva,d’après la déesse Hindou “Destructrice des Mondes ”. Shiva, ajouta Seetha, arriverait sur la terre cette même année.

Avec l’aide d’une technologie alien secrète possédée par le gouvernement russe, les Nations Unies rassemblèrent une force multinationale de super-héros pour faire face à ce danger imminent. Dr. Neremanu appela ce groupe de héros Operation Vishnu, les “Sauveurs”, qui comprenait des volontaires Russes, Américains, Chinois et Français. Destinée à annihiler Shiva avec une frappe nucléaire, l’Operation Vishnu fut lancée vers la fin de l’été 1989.

Une explosion fut détectée et Shiva disparut du système de détection de l’espace profond, mais les héros qui avaient guidé la roquette vers sa cible finale ne donnèrent plus jamais signe de vie.

Le même été, la tristement célèbre pluie de météorites s’abattit sur Baie Sanglante. Le chaos se déchaîna sur l’île, causant non seulement des dégâts directs mais aussi des maladies dues aux radiations, ainsi que d’autres maux plus sinistres. Mais peut-être, le plus étrange dans tout ça fut l’énergie anormale émanant des météorites et qui enveloppa les corps des morts pour créer des entités protoplasmiques remplies de la rage destructive de Shiva. Ce qui connaissent Shiva se demandent si ces nouvelles créatures, les “Shivans”, tentent à un degré ou un autre de reconstituer et ressusciter la Destructrice des Mondes. Encore plus incroyable, ceux qui ont enquêté sur les Shivans et leurs météorites clament que les tentacules des fragments s’étendes sur des kilomètres à travers l’île. Il existe des preuves qu’un arbre géant près du nexus de ces tentacules absorbe l’énergie, bien que la signification de tout ça soit encore inconnue.

Dès les prémisses d’une telle destruction, Arachnos fit évacué ceux qu’il pouvait, puis abandonna les autres. L’île resta en ruines pendant de nombreuses années, comme un beau-fils laissé à l’abandon par un Lord Recluse indifférent et une communauté internationale trop timide pour pénétrer dans son domaine..

Mais récemment, il fut découvert que les météorites procuraient d’incroyables propriétés. Ceux qui furent exposés gagnèrent même des super pouvoirs phénoménaux. Arachnos revint rapidement en force, ainsi de nombres d’explorateurs désespérés et de fouilleurs. Longbow ne pouvait se permettre de laisser le contrôle exclusive d’une ressource aussi puissante à Lord Recluse, et envoya du coup une équipe pour mettre un cordon de sécurité autour de l’île en tant qu’“effort humanitaire” pour sauver ceux qu’Arachnos avait abandonné.

A présent, les héros et les villains combattent pour le contrôle des météorites, collectant des échantillons en tant qu’agents freelance afin d’éviter un conflit direct avec Longbow et Arachnos, ce qui pourrait déclencher la Troisième Guerre Mondiale. Malheureusement, cet engagement limité ralentit dramatiquement les recherches qui pourraient révéler si les météorites faisaient en effet partie de Shiva, et pourquoi elles se connectent apparemment à l’arbre ancien qui est au centre de l’île.

Ces mystères doivent être résolus, car si Shiva venait à se reconstituer elle-même, elle se nourrirait certainement de son hôte - la Terre.

Source : http://fr.cityofvillains.com/news/articles/98/

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de City of Heroes ?

248 aiment, 46 pas.
Note moyenne : (306 évaluations | 16 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de City of Heroes
(67 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu