City of Villains : les Hybrides Coralax

La série d'articles officiels sur les fonctions ennemies de City of Villains continue avec les Hybrides Coralax. Que sont les étranges créatures aquatiques apparues le long des côtes des Insoumises, et d’où viennent-elles ?
Emissaires d’un empire sous-marin ou soldats envoyé pour faire la guerre aux habitants de la surface ? Apprenez-en plus sur les Hybrides Coralax dans notre dernier article sur les factions ennemies.



Pendant des millénaires, une divinité aussi vieille que le cosmos lui-même flotta librement dans l’univers. Alors que les marais fétides du Crétacé commençaient à disparaître sur Terre, cette déesse, Merulina, sombra dans les eaux turbulentes de l’Atlantique, alors en pleine expansion. S’accaparant les profondeurs de l’océan, la déité se créa des serviteurs en la personne des Coralax, entités issues du corail. Créés à partir de corail imprégné de l’essence divine de Merulina, les premiers Coralax étaient des Architectes, de hauts prêtres destinés à diriger la civilisation bourgeonnante des Coralax.



Merulina demanda à ses Architectes, qui étaient psychiquement reliés aux pensées et sentiments de leur déesse, de construire une magnifique cité sur son corps alors profondément incrusté dans le fond de l’océan. Les brillantes flèches multicolores et les grandes arches de la cité irradièrent les noires profondeurs d’une aura lumineuse. La cité de corail qui renferme en sein une déesse est la capitale enchantée de l’Empire Coralax.

Etendant leur contrôle sur les océans de la Terre, les Coralax devinrent les maîtres des Virtea, une race de créatures mi-homme mi-poisson qui vivent dans les eaux très profondes. Les primitifs et nomades Virtea ne sont pas particulièrement violents mais se défendront violemment en cas d’agression. Dominés grâce à une combinaison de charme, d’intimidation et de pouvoirs mentaux, les Virtea obéissent désormais à la volonté des Coralax.



En pleine possession de leur royaume sous-marin, les Coralax furent soudainement plongés dans la confusion la plus totale lorsque leur déesse Merulina devint silencieuse. Alors que les Architectes était désorganisés car ils n’avaient plus de déesse pour les guider, des menaces venues de la surface commencèrent à apparaître. Les intrusions furent d’abord minimes – quelques bateaux de pêche naviguant loin au dessus de leurs cités. Mais au fur et à mesure que les siècles passaient, les habitants de la surface s’enhardirent et les incursions dans le royaume des Coralax se firent plus nombreuses et plus pressantes. La population terrestre se multipliait, les cultures avançaient, les cités humaines fleurissaient et l’industrialisation commença à se ressentir dans les océans.

En particulier, la pollution de leur habitat primitif par les déchets toxiques, le pétrole et autres agents caustiques terrifia et rendit furieux les Coralax. Sans dieu pour les diriger, les Coralax se mirent à construire des tours de surveillance à proximité des côtes terrestres afin de maintenir une vigilance constante sur la menace grandissante venant de la surface. Comme la pollution détruisait petit à petit le corail dont leur corps était fait, les Coralax, désespérés, commencèrent à agir. Certains se retirèrent au plus profond des océans. D’autres choisirent une approche bien plus agressive.



A la surface, les agents Longbow ont récemment rapporté l’apparition d’une étrange espèce le long des côtes de Paragon City et des Insoumises. Ces créatures sont agressives et très dangereuses, mais les scientifiques de Paragon City ont pu capturer l’une d’elles afin de déterminer leur provenance. Bien que leur origine génétique n’ait pas encore été déterminée, ces créatures semblent être des hybrides, leur chair humaine laissant apparaître des morceaux de corail. Miroitant de corail bleu, rouge ou vert, ces monstruosités génétiques semblent déterminées à détruire toutes les créatures terrestres.

Actuellement, ces hybrides patrouillent le long des côtes abandonnées, attaquant toute créature qui aurait le malheur de tomber sur elles. L’attitude destructrice des Hybrides Coralax reflète la stratégie désespérée des Coralax pour tenter d’éliminer tous les habitants de la surface afin qu’ils ne menacent plus jamais leur royaume marin.

Source : http://fr.cityofvillains.com/news/articles/115/

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de City of Heroes ?

248 aiment, 46 pas.
Note moyenne : (306 évaluations | 16 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de City of Heroes
(67 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu