Interview de Statesman

Traduction de l'interview de septembre 2004 par Warcry de Jack Emmert (Stateman), Lead Designer chez Cryptic.

Edition Spéciale!

Vous apportant les toutes dernières nouvelles relatives à City of Heroes, les intrépides journalistes du "Paragon Observer" sont toujours prêts pour l'action!

Le "Lycra" fait fureur à Paragon City. Mais également les masques, les bottes blindées, les griffes, les gants de puissance et - bientôt - les capes."

Paragon City est le cadre d'un des MMORPG les plus attendus de 2004: City of Heroes de Cryptic Studio. Produit par la compagnie Coréenne de jeux vidéo NCsoft, City of Heroes permet aux joueurs de créer et d'endosser l'identité de leurs propres superhéros afin de protéger la ville contre toute menace, des gangs de rues aux plus puissants supervilains.

Depuis son lancement début Avril, City of Heroes a dépassé toutes les attentes, devenant le numéro 1 des listes de ventes pendant quatre mois consécutifs, et il continue d'attirer de nouveaux fans plus rapidement qu'une balle de revolver.

A la tête de la communauté veillant sur l'ordre de Paragon City, il y a Statesman, le héros le plus puissant de la ville. L'homme derrière le masque est Jack Emmert, le "creative director" de Cryptic, expert en mythologie et fan auto-proclamé de "Comics".


J'ai récemment eu la chance d'avoir une interview avec Statesman (ou Emmert ... Je ne suis pas sûr duquel ... Les voix paraissaient les mêmes au téléphone) depuis la base secrète de Cryptic à San Diego, Calif. Voici ce que j'y ai appris:

Sabrehawk: Tout bon héros a une origine. Dites-nous en plus sur Jack, l'homme derrière le masque.

Statesman: J'ai commencé à lire des comics vers 8 ans et je les collectionne sérieusement depuis mes 10 ans. C'est une grande partie de ma vie. Lors de mon adolescence et à la vingtaine, j'ai travaillé dans un magasin vendant des comics et ceci pendant environ 10 ans. J'ai été invité à rejoindre Cryptic par l'un de ses fondateurs. Ils avaient l'idée d'un MMORPG avec des superheros. L'un d'entre eux monta une compagnie de puces 3D, la vendit et donna l'argent afin de fonder Cryptic. J'étais alors étudiant, travaillant le Grec et le Latin à l'"University of Pennsylvania". J'avais une license en histoire ancienne de l'"University of Chicago".

Sabrehawk: Histoire ancienne? Grec et Latin? Il y a une corrélation entre les superhéros et la mythologie ancienne?

Statesman: Ce sont deux choses un peu différentes. Un mythe a par définition un commencement, un milieu et une fin. Un superhéros est défini par ses origines et ce qui a rapport à son personnage. Les scénaristes ne veulent pas tuer leurs personnages, mais quand ils le font, cela donne quelques unes des histoires les plus célèbres.

Sabrehawk: City of Heroes n'a pas l'air de devoir souffrir un sort aussi terrible. Qu'est ce qui se cache derrière le succès du jeu?

Statesman: La réponse la plus évidente est le genre, parce qu'il s'agit de superhéros. Le point fort est le fantastique. Nous attirons les gens que les autres jeux n'attirent peut-être pas, parce que nous voulons que les joueurs rentrent dans le jeu et y prennent du plaisir immédiatement. Le jeu devait être amusant. Au lieu d'implémenter des mécanismes de jeu qui demandent aux gens de rester en ligne pendant une longue période, nous voulions juste que les gens entrent dans le jeu et s'amusent. Notre jeu est tout simplement facile à jouer. City of Heroes invite une grande variété de gens qui ne seraient normalement pas attirés par les jeux de type fantastique. Le fantastique est un créneau. Les Superheros est un créneau encore plus large.

Sabrehawk: Le look d'un superhéros est assez important. La création des personnages de CoH facilite grandement la confection d'un joli costume. Combien de costumes différents peut-on créer exactement?

Statesman: Statesman: Un jour, j'ai fait le calcul. Il y a quelque chose comme 10^27 combinaisons différentes pour les costumes. Pour vous donner une idée, on estime à 10^24 le nombre d'atomes dans l'univers.

Sabrehawk: Et finalement, la moitié se compose de costumes féminins assez sexy. Ceci a-t'il été fait intentionnellement pour attirer la population masculine des joueurs?

Statesman: En fait, nous avons un nombre incroyable de joueuses.

Sabrehawk: Quelle était l'importance de proposer un système de création de personnages amusant, spécialement avec toutes ces options?

Statesman: Nous avons tout de suite réalisé à quel point cela pouvait être intéressant. Ce ne fut pas une décision difficile, mais nous n'aurions jamais imaginé que cela prendrait l'importance que ça a maintenant.

Sabrehawk: CoH offre une vision un peu différente pour les classes de personnages, proposant un seul système d'origine/archetype dans lequel les joueurs sélectionnent une origine et puis un archetype, qui déterminent plus ou moins quelle série de pouvoirs vous allez pouvoir choisir. Quelle est l'idée derrière tout ca?

Statesman: La Variété. Dans les autres MMORPG, si vous êtes un sorcier, vous ressemblez assez à n'importe quel autre sorcier. Le concept de classe introduit de lui-meme une structuration très rigide des capacités.

Sabrehawk: Voyager à travers la ville peut-être un problème pour chacun, surtout quand vous portez une armure de 50 kilos, mais les "pouvoirs de déplacement" sont considérés comme des pouvoirs secondaires et ne sont pas disponibles avant le niveau 14. Quel est votre raisonnement ici?

Statesman: C'est vraiment un problème quant à la qualité de vie dans le jeu. Nous voulions éviter que les gens ne s'affaiblissent eux-même trop tôt. Un joueur de niveau 3 qui choisissait un pouvoir de déplacement dans sa liste de pouvoirs disponibles sacrifiait un pouvoir de combat dont il avait besoin.

Sabrehawk: Quand verrons-nous des véhicules ou d'autres pouvoirs de déplacement intéressants?

Statesman: J'adorerais voir ça avant "City of Villains".

Sabrehawk: CoH est relaté dans son propre comic envoyé aux abonnés, et apparaîtra bientôt en roman. Et après? Est ce que Statesman fera ses débuts sur grand écran?

Statesman: Nous iront aussi loin que les demandes des fans nous meneront. Un jeu de rôle serait logique, figurines, jeux de cartes, posters, T-shirts ...

Sabrehawk: CoH se déroule à Paragon City après une attaque Alien dévastatrice. Certains quartiers de la ville sont toujours en ruines. Quel impact les joueurs peuvent ils avoir sur leur environnement?

Statesman: C'est quelque chose sur lequel nous travaillons. Ce sera un jeu vraiment intéressant où chaque zone portera la marque de l'activité des joueurs.

Sabrehawk: Nous sommes donc en train de parler de nouvelles constructions? Ou bien d'une sorte de travail de récupération?

Statesman: Idéalement, les deux. L'une des idées que nous avions était de faire des sites de construction dans quelques zones en ruines. Ces constructions y disparaîtraient si les joueurs ne les défendaient pas.

Sabrehawk: Quand les héros recevront ils un 5ème "power pool"?

Statesman: Cela sera peut être lors de l'extension 3. Nous verrons. Nous appelons cela un "power pool" épique. Nous évitons de trop en parler avant d'en avoir terminé avec l'extension 2.

Sabrehawk: Quand, ou si, de nouveaux pouvoirs sont ajoutés aux "primary/secondary/pools", aura-t'on l'opportunité de se re-spécialiser autrement que par le "trial" de Terra Volta?

Statesman: Normalement, non. Nous n'avons pas prévu d'augmenter immédiatement le nombre de pouvoirs.

Sabrehawk: Y a t'il une chance de vous voir ajouter une option qui nous permettrait de baisser les effets visuels d'un pouvoir ou même d'arrêter completement cet effet visuel? Est ce que "clear" ou "transparent" seront des options de couleur?

Statesman: Oui. Nous testons encore les différentes options et possibilités.

Sabrehawk: Quelle importance ont les demandes des joueurs dans vos décisions?

Statesman: C'est important, mais vous devez vous rappeler que ceux qui postent sur les fora sont les joueurs les plus acharnés. La grande majorité se moque des modifications des dégats. Ils veulent juste jouer et avoir du plaisir. Les posts des fora sont à garder à l'esprit, mais vous devez aussi vous rappeler de la majorité silencieuse.

Sabrehawk: Est ce que les animations de "martial arts" changeront avant Noel?

Statesman: Les animations de "martial arts" changeront avant l'extension 3. Ca sera surement pour l'extension 2.

Sabrehawk: Tous les superhéros ont besoin d'une base pour se reposer, laver ses collants and poser ses trophées. Est ce que les bases et quartiers généraux des superhéros seront limités aux "supergroups" ou est ce que chaque héros pourra avoir sa maison? Les joueurs pourront-ils décorer/changer l'exterieur de leurs quartiers généraux?

Statesman: Les bases seront tout d'abord réservées aux groupes. On essaye plein de choses. Nous y travaillons. La décoration de l'extérieur sera bien une option disponible.

Sabrehawk: Pouvez vous nous en dire plus sur le système de badge?

Statesman: La curiosité est toujours récompensée. Le système de badge sera une récompense pour l'exploration de la ville et l'apprentissage de son histoire. Les joueurs pourront augmenter leurs dégats et leur endurance grâce aux badges.

Sabrehawk: Avez vous prévu de rendre les missions plus attrayantes vis à vis des patrouilles?

Statesman: Nous multiplions par 5 l'expérience reçue pour les missions et nous faisons d'autres essais.

Sabrehawk: Y a t'il des projets concernant l'augmentation de l'expérience donnée pour les missions, et l'augmentation du modificateur d'expérience pour les groupes?

Statesman: Il y a déjà un énorme modificateur d'expérience. La raison pour laquelle ca ne rapporte pas, c'est que quand vous vous promenez dans les quartiers de la ville, les vilains qui apparaissent sont d'un niveau trop petit. Ils ont été créés pour des groupe de 3 joueurs. Si vous êtes 6 ou 8 et que vous n'êtes pas dans une "Trial Zone", quelque chose ne va pas.

Sabrehawk: Y aura t'il une option pour augmenter la difficulté des missions données, comme une option "mission difficile" à choisir quand on parle à un contact?

Statesman: Tout à fait. Nous y travaillons pour l'extension 3

Sabrehawk: Avez-vous prévu de continuer les mises à jour des archétypes "Tanker", "Defender" et "Controller" dans le futur, aussi bien par de nouveaux pouvoirs qu'en rendant le fait de "grouper" plus attrayant, par un système d'expérience qui ne récompense pas uniquement les dégats infligés aux ennemis ou par d'autres moyens?

Statesman: Non. Cela ruinerait tout l'équilibre du jeu. Les gens qui jouent des "Defenders" ou des "Controllers" sont satisfaits d'aider les autres. Si il y avait de l'expérience pour cela, alors je serais capable de voler de l'expérience juste en vous soignant au passage. Quelques personnes pourraient ruiner une zone entière.

Sabrehawk: A "Wizard World", il a été dit que vous avez mentionné des projets pour ajouter un achétype de "prestige" après que les joueurs aient atteint le niveau 50. Quels détails pouvez-vous donner sur ce nouveau système d'archétype?

Statesman: L'extension 3. Définitivement, soyez niveau 50. Les joueurs vont obtenir un tout nouveau slot de personnage et pourront encore tout recommencer. Je suis extrêmement intéressé par l'extension des possibilités de création pour la conception des personnages.

Sabrehawk: Quel est le programme concernant le contenu adapté aux groupes de superhéros? Y a-t-il des projets pour mettre en place plus de zones "trial" pour les petits niveaux et intermédiaires?

Statesman: Nous ajoutons 2 zones "trial" dans l'extension 2. Nous en rajouterons certainement pour chaque extension. Je veux que jouer à notre jeu soit comme lire un comic. C'est mon but. A partir de l'extension 3, nous commencerons à approfondir le scénario tous les deux ou trois mois.

Sabrehawk: Que pouvez-vous dire à propos du système hors combat qui arrivera avec l'extension 3?

Statesman: C'est ce que font les héros quand ils ne combattent pas.

Sabrehawk: Cela veut il dire que l'homme Torche pourra avoir un boulot comme cuisinier dans la friture?

Statesman: Pas du tout. Je ne peux même pas imaginer en quoi il serait amusant d'être une personne normale. Nous le sommes tous les jours. Si les pouvoirs sont le coeur d'un héros et si le costume est son âme, alors ce (NdT: système de non combat) sera son esprit.

Sabrehawk: C'est vraiment Crypté (jeu de mots avec "cryptic"), mais ça n'a aucune influence sur les crimes aléatoires dans les rues. Les agresseurs et les cambrioleurs sont-ils si stupides pour commettre des crimes ouvertement -à la lumière du jour- alors que le moindre passant pourrait être un superhéros cherchant à rendre justice?

Statesman: Ils doivent l'être, à l'évidence. C'est assez décevant, mais c'est quelque chose que je vais devoir prendre en main.

Sabrehawk: C'est dit comme un vrai superhéros.

Statesman: Peut-être ferons nous apparaître les vilains dans les contre-allées plutôt qu'aux coins de rue.

Sabrehawk: C'est dit comme un "game designer". Tant que c'est amusant, remarquez...



Traduction réalisée par rthemis et Tublefou

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de City of Heroes ?

248 aiment, 46 pas.
Note moyenne : (306 évaluations | 16 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de City of Heroes
(67 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu