Rêves avant la tempête



Psyché et le long chemin du retour
Par Jackson Turner

Independence Port, 20 avril 2005 – Elle repose obscurcie par l’ombre, immobile et silencieuse, dans une petite salle sécurisée et à l’abri des regards, à un étage du Bell Medical Center dans Independant Port. Une Princesse au Bois Dormant attendant un baiser psychique pour la guider hors d’un rêve qui dure depuis trois ans. L’Histoire la connaît comme la véritable Psyché, qui se battit vaillamment contre les Rikti jusqu’à ce que son esprit, accablé et blessé, finisse par se réfugier dans un sanctuaire psychique.

Mais pour ceux qui se réunissent autour d’elle afin de la veiller quotidiennement − camarades, amis et famille − elle est juste Shalice.

imageLes scans de sa Tomographie assistée par ordinateur, de son électro-encéphalogramme et son IRM ne montrent aucun signe de dégâts cérébraux, et officiellement, elle été diagnostiquée comme étant dans un coma de niveau 1 (sur l’Echelle de Rancho Los Amigos) − un niveau 3 sur l’Echelle de Glasgow Coma. Bien que ses fonctions semblent intactes et non affectées, pour une raison encore à définir, elle est profondément endormie depuis 2002. Ce sont, tout du moins, les observations cliniques. Bien sûr, Psyché n’a jamais été retenue par de triviales limitations physiques. Alors que son corps réside dans le Bell Medical Center, son âme, sa conscience, ont réussi à garder un contact ténu avec le plan physique − sous la forme d’une jeune femme prénommée Aurora.

Aurora avait appelé cela un murmure. Un souffle psychique. Une fine pluie fraîche qui vous traverse. Elle se tint devant le Conseil FBSA et s’abandonna à ce contact. C’était indéniable − Psyché était vivante. Avec l’appui officiel du FBSA et de ses pairs, Aurora embrassa cette présence sans aucune hésitation. “ J’étais l’élue, ” Aurora dit au Conseil. “ Pour quelque raison que ce soit, elle est venue à moi et je n’ai pas l’intention de la laisser tomber ”. Depuis ce moment, Aurora a pris poste devant le centre médical, portant fièrement le nom de Pysché. “ Je suis la gardienne d’une confiance sacrée. Tant qu’il y aura un contact, l’espoir sera permis. ”

Pour ceux qui connaissaient Psyché de longue date, c’était un moyen de garder son esprit en vie jusqu’à ce qu’elle puisse réincarner son propre corps. Tout le monde voulait croire en son retour, surtout le plus puissant des superhéros de Paragon City. Ce n’était surprenant pour personne de souvent voir Statesman se tenant immobile, près de son lit d’hôpital, parfois pendant des heures.

Tiré de l’interview que Statesman a donné au Times en janvier 2003 : “ Nous en avons perdu tellement contre les Rikti, A tel point que l’esprit se trouve empreint d’une impuissante résignation. A un niveau personnel, les morts et les blessés, amis ou êtres chers…Chaque perte est une épée glaciale qui transperce le cœur. Vous vous demandez toujours, quelle que soit la noblesse de l’effort, si ne serait-ce qu’un seul sacrifice en valait la peine. ”

A tous points de vue, le lien d’Aurora était un miracle, mais tout le monde ne le voyait pas de cet œil là. Calvin Scott, le mari d’Aurora, fut témoin de ce miracle mais il n’en tirait que des doutes et des peurs. Il soutenait et aimait sa femme profondément, mais il se demandait si ce lien mettrait sa vie et sa santé mentale en danger. Après avoir entendu parler d’une nouvelle menace, provenant du Cercle des Epines, une de celles qui pouvait détruire le lien et les hôtes eux-mêmes, Scott décida qu’il était temps d’agir. Y’avait-t-il un moyen de la stopper ? Pouvait-il libérer sa femme et Psyché sans les détruire toutes les deux?

C’est ainsi qu’il fit des plans. Il mit au point plusieurs étapes − étapes qui menaçaient de déchaîner des évènements bien au-delà de son contrôle. Il devait se demander s’il n’allait pas trop loin, si ses peurs auraient des conséquences qui changeraient à jamais le cours de l’histoire. Mais à la fin, il devait faire ce qui, selon son point de vue, était juste. Avec l’aide des superhéros de Paragon City, il mit la main sur des ouvrages secrets provenant du Cercle des Epines, et le rituel pour séparer les deux femmes héroïques put alors commencer.

Aurora pouvait sentir le changement en elle, et elle fut soudain prise de panique. Le lien se tranchait petit à petit. Elle se plongea dans ses abîmes intérieurs, se battant pour retrouver cette présence familière. “ Psyché ? Psyché ? Shalice ? ” Un chapelet de mots émouvants presque inaudibles la toucha − comme venant d’un endroit très lointain. Aurora prononça à voix haute ce que lui parvenait de l’esprit de Psyché : “ Je suis de retour ”. Ce fut le regard embué de larmes, qu’elle contacta la FBSA.

Le rapport du centre médical semblait confirmer ce changement. Un changement à la fois dérangeant et plein d’espoir. Le docteur de Psyché, l’éminent neurochirurgien Dr Elliot Jaeger, avait noté l’accroissement d’activités de ses signes vitaux sur ses scans. Il reportait aussi une activité IRM. Son diagnostic était prudent : “ Elle semble être dans la phase initiale de l’Amnésie Post Traumatique − le processus qui permet de regagner conscience ”.

Ils se tinrent autour de son lit en silence, guettant le moindre signe, priant pour un autre miracle. Superhéros, Famille et Amis. Tous unis dans ce combat par des liens d’honneur et de loyauté. Même d’amour. Psyché était une des leurs. Et elle était désespérément en danger. Quelque part au fin fond de ce corps inanimé, une guerre faisait rage, un combat psychique qui devait être gagné. L’autre alternative était trop difficile à envisager.

Statesman se tourna vers Calvin Scott. “ Je sais que vous avez fait ça pour l’amour de votre femme ”, dit il. Scott détourna le regard. “ Vous auriez dû venir nous trouver. Vous vous êtes lancé sur un chemin dont la destination vous est inconnue. Les forces avec lesquelles nous nous battons sont… ” Statesman toucha délicatement le front de Psyché. “ Aussitôt que tout ceci est fini, vous sortez de l’univers des Superhéros, Mr Scott. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ? Et au sujet d’Aurora, elle seule décidera si elle veut rester ici pour continuer à servir cette cité. ” Calvin Scott ne pouvait que hocher la tête.

Aurora attrapa le bras de son mari, son corps entra dans une convulsion. − “ C’est Psyché…Ils nous déchirent ! ”

Les moniteurs entourant le lit de Psyché commencèrent à enregistrer des impulsions massives d’activités cérébrales. Son corps s’arc-bouta. Le Dr. Jaeger ordonna à chacun de se maîtriser. Statesman se tenait immobile, son visage vide de toute expression. Positron vint rejoindre son ami. “ Laisse les faire leur travail ”. Statesman continua à rester près du lit.

Statesman se tourna vers Positron et le reste de la chambre. “ Elle est forte ”, dit il. “ Elle va s’en sortir ”. Il regarda Calvin Scott. “ Une des conséquences de vos actions nécessite d’être sous contrôle, et le cas échéant, qu’on s’en occupe. Je veux un rapport complet sur les activités de Malaise. Je veux qu’il soit sous constante surveillance. Maintenant que le contrôle de Psyché sur lui a été interrompu, ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’il s’en retourne − si ce n’est pas déjà fait. ”

Aurora laissa sortir un long gémissement et vacilla sur ses jambes encore mal assurées. “ Elle a presque complètement disparu… Je peux à peine la sentir ”.

Statesman hocha la tête. “ Reviens parmi les tiens, Shalice ”, il murmura. “ Reviens vers nous ”.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de City of Heroes ?

248 aiment, 46 pas.
Note moyenne : (306 évaluations | 16 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de City of Heroes
(67 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu