Le Paragon Times : Empêcher l’avènement des Ténèbres

Quelque chose se tapit dans les bois.

Trois années après la Guerre Rikti, le tramway réouvre son itinéraire à destination de Salamanca. Mais d’après les récentes découvertes du Paragon Times, Salamanca n’a pas rien de l’endroit idyllique qu’il fut jadis.

Empêcher l’avènement des Ténèbres

image

VILLAGE DE SALAMANCA, 13 juillet 2005 - Tapi derrière les méditations bucoliques de Thoreau au bord du lac Walden ou la caresse transcendantale de la nature d’Emerson, se cache quelque chose de plus sombre, le spectre puritain de Nathaniel Hawthorne, Washington Irving et H.P. Lovecraft traquant les forêts hantées et les vallons de la Nouvelle Angleterre. Ce sont les auteurs qui viennent tout naturellement à l’esprit quand on s’interroge sur le mystère qui entoure le village vieillot de Salamanca. C’est ici que, d’après l’amateur de Folklore et chasseur de fantômes, Skipper LeGrange, “le pas d’étranges créatures issues des mythes et folklores foulent une fois de plus notre terre.”

Entouré d’anciennes forêts, de fermes pastorales et de montagnes drapées de brume, l’emplacement idyllique de Salamanca pouvait jadis se targuer d’une excellence académique et d’un commerce touristique sans pareils. D’après le Maire Gordon Bower,
“Il y a de cela une centaine d’années, Salamanca et son lac glacial étaient une des destinations favorites des familles riches vivant à Paragon City. Elles venaient ici chaque année pour échapper à la chaleur suffocante d’un été en ville. Les fils et filles y étaient envoyés à l’université. Selon des rumeurs, le lac disposait même de son monstre -"Sally"- que les étudiants ont adopté comme mascotte officieuse. Si seulement il pouvait être le seul. Avec les lignes de tramway fermées ces trois dernières années, depuis la guerre avec les Riktis, nous voilà totalement isolés. Beaucoup de nos résidents sont partis, les magasins ont fermé et l’université n’a été que très peu active. Et maintenant, nous avons… ce problème.”

"Ce problème,” comme l’appelle le Maire Bower, a commencé à se manifester vers la fin de l’automne 2004. “Au moment d’Halloween,” le maire commente, en hochant la tête en signe d’affirmation. En fait, ce qui semble se produire dans et autour de Salamanca pourrait se définir comme un “Halloween qui aurait viré au cauchemar.”

Skipper LeGrange a même une opinion bien plus troublante sur la situation. “Lors de l’évènement connu sous le nom de Malleus Mundi, tous les dégâts n’ont pas été endigués. Les barrières sont restées affaiblies. Les portes inter dimensionnelles ont été laissées entrouvertes - pour ainsi dire. Le Panthéon des Bannis, dans leur pathétique tentative de réveiller certaines forces, en ont permis à d’autres de profiter de leurs efforts.”

Ainsi, quel est l’état actuel de Salamanca? Monsieur le Maire compare cette situation à un siège médiéval. “Pour quelque raison que ce soit, ces créatures surgies de...mythes...tout droit sorties de contes de fées… ont envahi nos bois et nos montagnes. Lutins. Sorcières. Fragiles. Citrouilles. Brume glaciale. Et je ne sais quoi d’autre. Ce que je sais, c’est qu’ils entourent le village mais semblent se contenter de faire des attaques éclairs pour le moment. Mais certains signes montrent que cela va en s’intensifiant. Les villageois commencent à disparaître pour réapparaître, sous forme de fantômes.”

En collaboration avec le Dr . Nathaniel Bierce, Professeur en Anthropologie Ésotérique, Skipper LeGrange a fait plusieurs incursions dans la région et a accumulé des témoignages de premier choix concernant l’apparition de ces terrifiantes entités. “Tout bonnement hallucinant! D’un point de vue professionnel, ça a été une expérience incroyable. J’ai rencontré ces créatures malicieuses, des lutins ricanants identifiés par le folklore en tant que Têtes Rouges,” confirme LeGrange. “La plupart résidant dans la région montagneuse située au nord-est qui porte le nom de Dents Brisées, mais il en existe un peu partout. Il semblerait qu’il y ait une sorte de principe qui régisse leurs activités. Dans la partie nord connue comme le Val-Sinistre, les Têtes Rouges semblent être en guerre avec un groupe de sorcières portant de nom de La Cabale. La Cabale se réunit près des ruines d’une vieille colonie se trouvant dans la partie du nord-ouest, qui s’appelle Sunset Ridge, et parmi elles, il est souvent fait référence au terme de “Croatoa,” qui coïncide avec la disparition d’une colonie Roanoke, il y a de cela des centaines d’années. A l’ouest du village se trouvent des fermes désertées, appelées New Connaught par les Fir Bolg qui y vivent. Plus dérangeant, cependant, est la présence à l’est des grotesques Tuatha de Dannon - les ennemis jurés des Fir Bolg - qui résident dans la dense forêt aux allures de labyrinthes qu’est le Bois-Des-Brumes. De façon assez intéressante, il se trouve que j’ai assisté à une escarmouche entre une équipe des forces spéciales MAGI et quelques chasseurs de têtes Tuatha de Dannon. Donc, nous savons déjà que le BFAS est déjà actif dans la région. Malheureusement, Salamanca est devenue le théâtre d’une guerre épique de laquelle nous ne pouvons nous retirer.”

Il est évident que ces créatures mystiques tirent leur origine de la mythologie Celte. Mais pourquoi sont-elles là ? Skipper LeGrange était mystifié au début par cette étrange question. Après avoir consulté le Dr. Bierce, LeGrange a mis au point une théorie. “Une légende, en fait, qui remonte bien avant le Christianisme. Une grande guerre fit rage entre les Fir Bolg et les Tuatha de Dannon. Les Fir Bolg appelèrent les Têtes Rouges à la rescousse. Les Têtes Rouges transportèrent en toute sécurité les Fir Bolg dans un nouveau monde empreint de magie, mais ils payèrent le prix fort pour cet appel à l’aide ; une transformation physique complète que les farceurs de Têtes Rouges trouvèrent amusante mais que les Fir Bolg trouvèrent hideuse. Avec le temps, d’autres créatures et entités furent transportées (ou peut-être kidnappées) dans ce nouveau royaume - la colonie Roanoke perdue, originaire de Virginie, comptant parmi elles et se faisant désormais appeler La Cabale. Ce simple mot laissé dans la colonie désertée ? Croatoa ? D’après ce que nous avons pu réunir comme informations, il s’agit du nom de ce royaume magique.”

D’après LeGrange et le Dr. Bierce, Croatoa s’est soudainement manifestée autour de Salamanca. “Si nos découvertes sont correctes,” disait le Dr. Bierce, “les évènements du dernier Halloween ont ouvert un passage entre ce monde et Croatoa - un lien qui n’a jamais été sectionné. Je crois fermement que le monde Croatoa se reforme petit à petit dans la région entourant Salamanca. Croatoa est un univers empreint de conflits - et la présence des Tuatha de Dannon ne peut qu’aggraver les choses. A mon avis, tout ceci est orchestré par les Têtes Rouges pour satisfaire leurs amusements pervers et peut-être même pour de plus sinistres raisons. A présent que Croatoa s’est invitée de force dans notre monde, la menace d’un chaos généralisé est imminente.”

Tout le monde s’accorde sur le fait que de nombreux et courageux héros aux talents hors du commun seront nécessaires pour détourner cette surnaturelle pluie de ténèbres. “Ce ne sont pas des mythes ordinaires qui viennent de prendre vie,” rappelle Skipper LeGrange. “Il ne s’agit pas ici de vieux contes de fées, bons pour effrayer les enfants. Ils ont été corrompus, enragés, et transformés au point d’en devenir méconnaissables. Ils possèdent d’incroyables pouvoirs, aussi élémentaires que magiques - fantômes et brumes étranges, chasseurs de tête hideux et lutins maléfiques, citrouilles monstrueuses et sorcières enragées. Il existe même une rumeur selon laquelle un géant erre sur ces terres, portant les têtes de ses victimes sur sa poitrine en guise de trophées. Je ne l’ai pas vu personnellement mais je sais que tous mes pires cauchemars sont devenus réalité. Et ils sont ici. Maintenant.”

Mr le Maire a bon espoir qu’avec la réouverture des lignes de tramway vers Salamanca, les super-héros entendront son appel à l’aide. “C’est une zone merveilleuse. Un endroit hors du temps dont les bois étaient réputés pour leur feuillages d’automne - et non pas pour ses lutins maléfiques et ses sorcières. Salamanca doit être sauvée.”

Skipper LeGrange ajoute, “Si nous permettons à Croatoa de compléter sa transformation, les conséquences se répercuteront au delà de toute imagination.. Cela pourrait annoncer la dislocation progressive de ce que nous appelons notre réalité. Croatoa pourrait bien finir par devenir notre prison.”

Source : http://fr.cityofheroes.com/news/articles/286/

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de City of Heroes ?

248 aiment, 46 pas.
Note moyenne : (306 évaluations | 16 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de City of Heroes
(67 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu