City Of Villains : Preview Gamespot

Gamespot a reçu le privilège de réaliser un reportage exclusif sur le tout nouveau jeu de NCsoft encore en BETA test fermé : City Of Villains US. Découvrez une autre vision de ce nouveau monde où règne en maître Lord Recluse et ses acolytes à travers cet article entièrement traduit en français.

L’année dernière, City of Heroes du développeur Cryptic Studios et de l’éditeur NCsoft a permis aux MMO de grimper un haut building en un saut. Les précédents MMO impliquaient habituellement la création de personnages de fantasy et l’affrontement répétitifs de squelettes et de gobelins, tout ça pour gagner des pièces de cuivre, des épées magiques et le privilège d’affronter de plus gros squelettes et de plus gros gobelins. CoH a emmené les MMO aux royaumes des comics de super héros en permettant la création de son propre bienfaiteur aux nombreux super-pouvoirs comme le vol, la super vitesse et tout un tas d’attributs puissants créées pour vous permettre de vaincre les voyous et les criminels de Paragon City (l’aire du jeu).

Aujourd’hui, Cryptic et Ncsoft travaillent sur leur prochain jeu, City of vilains qui n’est pas une extension mais plutôt un genre de suite « stand-alone » de CoH. Vous n’aurez pas besoin de l’original pour jouer à CoV, mais il faudra au final envisager d’acquérir les deux jeux, surtout si vous êtes intéressés par des combats en PvP entre super-héros et super-vilains.

Mais nous allons trop vite. Comme les vilains classiques des comics, qui prennent souvent modèle sur leurs homologues héroïques, CoV pourrait être imaginé comme une version plus vicieuse d’un univers alternatif de CoH. Comme dans l’original, vous débuterez avec un nouveau personnage pour lequel vous choisirez parmi cinq super origines différentes (expérimentation, mutation, magie, technologie, et prodige) et cinq archétypes, qui sont la version CoH des habituelles classes de personnage. Vous aurez également à choisir 2 listes de pouvoirs (une primaire et une secondaire) parmi un choix varié, chacune permettant d’ouvrir une ligne complète de pouvoirs à obtenir au fur et à mesure de la progression en force et en expérience des personnages. Mais le nouveau jeu aura de tous nouveaux archétypes : la brute, le stalker, le mastermind, le dominator et le corruptor. Et comme l’explique le concepteur David « Zeb » Cook « les archétypes dans City of vilains seront bien plus orientés vers l’attaque que dans City of Heroes. ». Alors que certains archétypes ne semblent être que des versions plus agressives des héros, d’autres sont totalement nouveaux.

Par exemple la Brute ressemble à un croisement entre un tank et un ravageur, et sera le combattant de première ligne des vilains, utilisant ses pouvoirs primaires de mêlée et ses pouvoirs secondaires de défense. Le Dominateur pourrait être comparé au contrôleur, étant donné qu’il utilise des pouvoirs primaires de contrôle afin de mettre ses ennemis hors d’état, plutôt que de les attaquer directement. Mais il peut aussi utiliser ses pouvoirs offensifs secondaires. Le Corrupteur pourrait être grossièrement comparé au blaster, étant donné qu’il utilise ses pouvoirs primaires d’attaque à distance. Mais il peut aussi être utilisé comme un soigneur grâce à ses pouvoirs secondaires de soin et de soutien, et il possède également un pouvoir « châtiment » [« scourge »] permettant d’infliger impitoyablement des dommages critiques aux ennemis ne possédant plus que 20% de leur santé. Le Stalker [Traqueur] semble grossièrement comparable au ravageur, celui-là utilisant des pouvoirs de mêlée et de défense, mais se reposant également sur la dissimulation afin de poignarder ses ennemis dans le dos en toute discrétion. En outre, le Stalker peut lui aussi infliger des dommages « châtiment » sur des ennemis sévèrement blessés. Le cinquième et dernier nouvel archétype, le Mastermind [Esprit-maître] est par contre totalement différent des archétypes de héros. C’est la classe à pet des vilains, utilisant ses pouvoirs primaires d’invocation et ses pouvoirs secondaires d’amélioration.

Il est vrai que certains vilains partagent leurs super-pouvoirs avec leur équivalent super héroïque de CoH incluant les pouvoirs classiques ainsi que les nouvelles habiletés telles que l’archerie ou les attaques soniques. Cependant, les nouveaux archétypes auront également accès à de tout nouveau pouvoirs tels que la compétence « assassin » du Stalker. Peu importe que le Stalker choisisse les griffes, la mêlée basée sur l’ énergie, les arts martiaux ou les épines empoisonnées, il lui sera toujours possible d’apprendre un pouvoir d’assassin à haut level lui permettant de délivrer un coup dévastateur alors qu’il est dissimulé. La dissimulation [hiding] sera le premier pouvoir que tout stalker pourra acquérir dans la spécialisation secondaire.

D’autres exemples de toutes nouvelles habiletés comprennent les pouvoirs basées sur les plantes du Dominateur, plus spécifiquement le pouvoir primaire de contrôle des plantes [plant control] et le pouvoir secondaire d’assaut d’épines [thorny assault]. Le contrôle des plantes comme son nom l’indique permet aussi bien d’invoquer des vignes étouffantes [choking vines] et des racines [roots] pour immobiliser et étrangler les ennemis, que d’utiliser divers pouvoirs basés sur les plantes comme l’invocation de nuages explosifs de spores [spore burst clouds] plongeant les ennemis dans le sommeil. Assaut d’épines est un pouvoir offensif permettant aux dominateurs de cribler leurs ennemis d’épines aussi acérées que des rasoirs ou de faire pousser une épine gigantesque sur leur propre corps afin d’attaquer à courte distance. Mais peut-être les pouvoirs les plus intrigants viennent de la spécialisation primaire des masterminds : nécromancie [necromancy], robotique [robotics] et ninja. En fonction du pouvoir que vous choisissez, ce personnage pourra invoquer de l’aide en la forme de zombis traînants, de robots tueurs, et de probablement les alliés les plus redoutables qui soient : les ninjas !

Saisissez les, imbéciles !

Une fois que vous aurez choisis l’archétype et les pouvoirs que vous utiliserez dans CoV, vous passerez à la partie du jeu pour laquelle CoH est peut-être le plus célèbre : le choix de l’apparence. D’après Cook, la version finale de CoV devrait comporter environ un tiers des options d’apparence du jeu original (dont les casques, capuches, masques, collants, kimonos, parties animales, bras de robot, entre autres), mais elle comportera également de tout nouveaux accoutrements conçus spécifiquement pour les vilains. Cela inclura des touches aussi subtiles qu’un sourcil perpétuellement relevé à des attributs aussi outrageant que des pieds en sabots, des colliers de barbelés ou de chaîne d’acier, une peau reptilienne et toute une série de visages monstrueux ressemblant vaguement à des loups ricanant et à des chauves-souris vampires.

Après avoir créé votre personnage, vous commencerez vos aventures dans la zone d’apprentissage [tutorial area] (vu que le produit sera stand-alone, Cryptic s’attend à ce que de nouveaux joueurs y aillent lors de la première fois) . Dans ce cas, cette zone correspondra à une prison (de laquelle il faudra s’évader), votre personnage ayant été incarcéré. Vous aurez donc une chance de retrouver votre liberté grâce à un raid audacieux d’Arachnos, une sombre organisation installée sur les lointaines Rogue Isles [Iles Malicieuses]. A travers cette mission d’apprentissage, les nouveaux joueurs peuvent apprendre comment combattre, utiliser les inspirations (les objets d’amélioration temporaire à une seule utilisation, exactement comme dans CoH), utiliser les améliorations [enhancements] (les objets d’amélioration permanente, également comme dans CoH). Ils découvriront également le début de l’histoire. Apparemment, aussi bien l’évasion dans laquelle vous vous trouvez, que d’autres raids survenant aux même moment, ont été orchestrés par Arachnos, car le groupe recherche le « destiné » [« destined one »], un super-vilain dont la prophétie a annoncé qu’il apporterait le pouvoir ultime. Mais l’organisation ne possédant pas les moyens nécessaires pour trouver précisément le puissant élu [mighty chosen one], elle a décidé de libérer tous les vilains afin de laisser les rues vicieuses des Rogue Isles faire le tri.

Les Rogue Isles ne ressemblent pas aux rues colorées et agitées de Paragon City. Alors que les Héros ont une métropole propre et colorée remplie de rangées d’arbres et de parcs, les terrains pratiqués par les vilains sont de misérables ruches de crasse et d’immeubles effondrés. Vous pouvez vous attendre à des promenades à travers des villes incendiées à moitié anéanties, des jetées abandonnées, pleines de bateaux de pêche en triste état, des parcs industriels hautement pollués et des usines miteuses avec d’énormes mécanismes tournant. Contrairement à la ville des héros où des centaines de passants marchent dans des rues propres en se faisant occasionnellement harceler par des voyous, les îles sont un territoire où plusieurs factions criminelles commettent leurs crimes ouvertement, où des manifestant agitent des panneaux anti-violence tandis que les agents amusés d’Arachnos leur envoient du gaz lacrymogène, où Longbow [arc long], un groupe ennuyeux de héros dissidents a décidé de nettoyer les îles pour une raison quelconque.

Après s’être évadé de prison et avoir fait ses preuves auprès des agents d’Arachnos, vous êtes jeté dans les îles où la super-vilaine Kalinda vous donnera la première série de mission vous permettant de prouver votre valeur auprès d’Arachnos. Vos premières missions incluront la réduction au silence d’un traître, le meurtre de vermines de la ville tel des voyous contaminés par des maladies variées ou des hommes-serpents mutants vivant dans des grottes de la région. Cryptic a déclaré que les missions du jeu seront bien plus « pro active » que celles des héros, ainsi, plutôt que d’attendre le kidnapping de citoyens avant de partir les sauver, les vilains neutraliseront les menaces potentielles.

En plus de parcourir les rues en recherchant les problèmes, les vilains peuvent aussi visiter Bloody Bay [Baie Sanglante], la zone de duel PvP des îles. C’est là que les vilains pourront se mesurer les uns contre les autres afin de gagner une place dans le classement, en plus du droit de se vanter et des futures récompenses spéciales. A noter que la défaite lors d’un duel à Bloody Bay n’entraînera pas l’acquisition de dette d’expérience (condition qui affecte l’expérience de votre vilain ou d’un héros lorsqu’il tombe au combat). En conséquence, le seul enjeu de ces batailles sera de connaître votre capacité à résister au ridicule. Bien sûr, Bloody Bay possède un hôpital (lieu où les personnages tués reviennent à la vie) réservé aux super héros, car CoV permettra aux joueurs possédant les deux jeux de s’affronter dans des batailles de héros contre vilains, pour obtenir le droit de se vanter (pour le moment). De façon intéressante, la baie contient également des monstres à combattre et des missions à accomplir, comme celle qui consiste à récupérer des échantillons de météorites éparpillées. Durant cette mission, vous serez à la fois vulnérables aux attaques des goules et des autres joueurs.

De ce que nous avons pu voir, CoV offrira plus du gameplay addictif basé sur les super-pouvoirs de CoH, mais dans de nouveaux décors, avec de nouveaux pouvoirs ... et permettant des combats entre héros et vilains. Les joueurs qui ont toujours voulu être mauvais devraient garder un oeil sur le jeu lors de sa sortie en octobre.

Un grand merci à Borh pour avoir réalisé cette traduction.

Source : http://fr.cityofheroes.com/news/articles/306/

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de City of Heroes ?

248 aiment, 46 pas.
Note moyenne : (306 évaluations | 16 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de City of Heroes
(67 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu